Membres de l'OSFQ

Que fait l’OSFQ pour la profession?

  • Actualisation de la règlementation
  • Développement de la profession
  • Établissement des critères d’admission à la profession
  • Mise à jour des compétences
  • Représentation auprès des différents ministères gouvernementaux
  • Collaboration interprofessionnelle et multisectorielle en périnatalité
  • Vigie constante pour le maintien des acquis
  • Encadrement de la pratique
  • Collaboration en lien avec la formation des sages-femmes
  • Surveillance de la pratique illégale
  • Participation au Consortium des ordres canadiens de sages-femmes

Section privée

Cette section comprend toutes les informations pertinentes à votre pratique professionnelle, notamment les publications récentes, les documents relatifs à l’inspection et à la formation continue.

Gérez votre profil membre

Cliquez ici pour vous connecter à votre profil membre, mettre à jour vos renseignements professionnels et pour faire votre réinscription.

Le retour
à la pratique

Vous avez été plus de trois (3) ans sans vous inscrire au Tableau de l’Ordre ou sans exercer la profession? Voici les informations importantes et la procédure à suivre pour vous inscrire à nouveau.

Offres
d’emploi

Retrouvez toutes les offres d’emploi sur la page Carrières du Regroupement Les sages-femmes du Québec

Le défi professionnel au Nunavik

La pratique au Nunavik

La première maternité du Nunavik a été créée en 1986 à Puvirnituq pour répondre à un besoin manifesté par les femmes inuites de ramener les naissances dans leur communauté. Depuis l’ouverture des maternités de la baie d’Hudson, un partenariat unique a vu le jour entre les sages-femmes du Sud, les équipes médicales en place et les femmes inuites, permettant à celles-ci, non seulement de donner naissance entourées de leurs proches, mais aussi à certaines d’entre elles d’être formées pour devenir sages-femmes. Dans le cadre de cette formation donnée dans les maternités de la baie d’Hudson, les étudiantes reçoivent une formation théorique et clinique.

Suite à la légalisation de la profession en 1999, l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) a été reconnue comme seule institution capable d’octroyer un diplôme permettant l’obtention d’un permis de pratique. Les sages-femmes inuites ont alors reçu des permis restrictifs leur permettant de travailler seulement dans le Nord.

En 2008, après l’introduction du Règlement sur les normes d’équivalence de diplôme et de la formation aux fins de la délivrance d’un permis par l’Ordre des sages-femmes du Québec, le Conseil d’administration de l’OSFQ a reconnu l’équivalence de formation des sages-femmes inuites, qui ont alors pu recevoir des permis réguliers, sans restriction territoriale.

Il y a actuellement trois (3) maternités à la baie d’Hudson (Inukjuak, Puvirnituq et Salluit) et une à la baie d’Ungava (Kuujjuaq).

Travailler au Nunavik

Le travail de sage-femme au Nunavik est une opportunité pour celles qui désirent relever de nouveaux défis dans un cadre de collaboration interprofessionnelle stimulant. De plus, c’est une occasion unique de vivre une immersion culturelle au sein d’une équipe de sages-femmes inuites. Enfin, s’ajouteront à l’expérience les charmes de la Toundra.

Pour de l’information générale sur le travail au Nunavik, consulter le site Web Perspective Nunavik.

Pour de l’information sur le travail dans chacun des centres de santé, consulter les sites Web suivants :