Futurs parents - Qu’est-ce qu’une sage-femme?

Définition d'une sage-femme

La sage-femme est une professionnelle de la santé formée pour être entièrement responsable des soins et des services durant la grossesse, l’accouchement et la période postnatale pour la mère et le nouveau-né, et ce, jusqu’à 6 semaines après la naissance.

La sage-femme est une professionnelle autonome. Elle exerce au sein d’une maison de naissance ou d’un service de sages-femmes, qui est rattaché à un établissement de santé et de services sociaux. Elle travaille en collaboration interprofessionnelle avec les autres professionnels de l’établissement.

Les services des sages-femmes sont entièrement couverts si vous détenez une carte d’assurance maladie valide de la RAMQ. Les personnes assurées n’ont donc rien à débourser lors d’un suivi. Dans le cas contraire, il faut se renseigner sur le coût des services car ceux-ci vous seront facturés. La sage-femme effectue les examens cliniques nécessaires et peut prescrire les échographies, les tests de dépistage prénatal ainsi que différentes analyses de laboratoire. Son approche est axée sur la normalité de la grossesse, de l’accouchement et de la période postnatale.

La continuité des soins, le choix éclairé, la pratique fondée sur des données probantes ainsi que la santé et le bien-être de la dyade mère-bébé sont particulièrement importants pour les sages-femmes.

La profession de sage-femme au Québec prend racine dans la relation avec la femme. La sage-femme est avec la femme, établissant ainsi une responsabilité mutuelle dans la relation de confiance. La sage-femme reconnaît que la femme est la première personne responsable de sa santé. La pratique sage-femme allie art et science. Elle est fondée sur une compréhension des expériences sociales, émotionnelles, culturelles, spirituelles, psychologiques et physiques des femmes et aussi sur les meilleures pratiques en santé.

De plus, la pratique des sages-femmes ne se limite pas aux soins cliniques directs, mais s'étend à tout rôle où la sage-femme utilise ses compétences et ses connaissances.

Quelle est la différence entre la sage-femme et la doula?

Une doula n'est pas une sage-femme. Elle ne remplace pas la sage-femme ou tout autre professionnel de la santé pour un suivi ou pour l’accouchement. Bien qu'elles ne soient pas des professionnelles de la santé, les doulas peuvent néanmoins offrir un large éventail de mesures de confort. De nombreuses études démontrent à quel point le soutien émotionnel et physique de la doula apporte de multiples avantages. Par contre, les services d’une doula ne sont pas couverts.

Sage-femmeDoula
BAC d’une durée de 4 ½ années à l’UQTRDifférentes formations de quelques jours dispensées par différents réseaux d’accompagnantes à la naissance
Encadrement légal et réglementaire, régi par l’OSFQAucun cadre légal
Services couvertsServices non couverts
Professionnelle autonome responsable du suivi de la grossesse, accouchement et post 6 semainesSe limite à l’accompagnement, donc aucune responsabilité professionnelle
Son rôle professionnel est de surveiller et d’évaluer la grossesse, le travail, l’accouchement et, durant les six premières semaines, la période postnatale, par l’application de mesures préventives et par le dépistage de conditions anormales chez la femme ou son enfantRôle complémentaire au suivi de grossesse par une sage-femme ou une autre professionnelle compétente

Répertoire des membres

Si vous avez un doute, vous pouvez vérifier si une personne est inscrite au Tableau de l’Ordre.

Formation d’une sage‑femme

L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) offre une formation universitaire d’une durée de 4 ans et demi (soit 132 crédits répartis sur 9 trimestres), le baccalauréat en pratique sage-femme, qui satisfait entièrement les critères de qualité et de compétence inhérents à une telle profession.

De plus, les sages-femmes praticiennes ont l’obligation de maintenir à jour leurs compétences professionnelles par le biais de la formation continue. Certaines formations doivent être reconduites, comme celle concernant la prise en charge de tout nouveau-né nécessitant des manœuvres de réanimation à la naissance (aux 2 ans) et celle concernant la détection et la gestion adéquate des urgences obstétricales (aux 3 ans).

  • Formation axée sur l’apprentissage par préceptorat
  • Trois lieux de stage durant la formation : maison de naissance, centre hospitalier et milieu communautaire
  • Possibilité de stage à l’international
  • Différentes bourses d’études offertes

Suivi avec la sage-femme

La sage-femme est une professionnelle de la santé formée et reconnue en périnatalité. Elle assure le suivi complet de la grossesse, pendant et après l’accouchement, jusqu’à la 6e semaine après la naissance. Elle prodigue des soins autant auprès de la mère que du nouveau-né. Les sages-femmes sont les seules professionnelles de la santé au Québec à offrir aux femmes le choix du lieu de naissance.

Le suivi de grossesse

Le suivi de grossesse

Lors de l’inscription, une équipe de sages-femmes vous est attribuée, afin de vous garantir une disponibilité constante 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Vous pouvez ainsi les rejoindre en tout temps. C’est la sage-femme principale qui assure la grande partie de votre suivi, mais vous rencontrerez ses coéquipières afin d’établir un lien de confiance avec ces dernières également. Les sages-femmes reconnaissent l’importance de la continuité des soins pour un suivi de qualité.

À chaque visite, la sage-femme vérifie les paramètres cliniques permettant d’évaluer l’évolution normale de la grossesse. Elle prend le temps de discuter de tous les sujets qui préoccupent la femme et sa famille. Chaque visite dure en moyenne 50 minutes. Les sujets abordés sont variés, les conseils sont personnalisés et couvrent tous les aspects importants de la grossesse. Par exemple, la sage-femme aborde la parentalité, la nutrition, les malaises courants, les tests disponibles, l’échographie, le dépistage prénatal, etc. Vous serez amenée à faire des choix quant aux différentes options qui s’offrent à vous sur plusieurs sujets. Au besoin, la sage-femme peut vous référer à d’autres professionnels.

Le suivi est personnalisé, sécuritaire et respectueux des valeurs de chacune. La sage-femme prend en compte la dimension familiale de la grossesse et de l’accouchement. Toutes personnes significatives sont les bienvenues.

L’accouchement

L’accouchement

Lors de l’accouchement, vous contactez la sage-femme de garde pour vous. Pendant votre travail, celle-ci vérifiera les différents paramètres permettant de surveiller la bonne évolution du travail et le bien-être de votre bébé. Elle sera à l’écoute de vos besoins et vous offrira un soutien personnalisé. Vous pourrez choisir les positions que vous souhaitez adopter, manger selon vos envies, écouter de la musique et aller dans le bain. La péridurale n’est pas disponible en maison de naissance, mais il arrive que des sages-femmes transfèrent des femmes à l’hôpital pour qu’elles puissent y avoir accès.

Advenant que des complications surviennent pendant l’accouchement, la sage-femme pourra consulter ou transférer les soins à un médecin de famille, un gynécologue obstétricien ou un pédiatre. Elle possède toutes les connaissances requises pour dépister les complications éventuelles et stabiliser la situation en attendant la prise en charge médicale hospitalière.

Le suivi postnatal

Le suivi postnatal

Après votre accouchement, la sage-femme viendra vous visiter plusieurs fois à votre domicile. Elle vérifiera les différents paramètres permettant de s’assurer du bon déroulement de cette période pour vous et votre bébé, et vous prodiguera les conseils appropriés. Dans certaines situations, elle peut vous référer, ainsi que votre nouveau-né, à d’autres professionnels.

Le suivi avec la sage-femme se termine 6 semaines après l’accouchement.

Informations pour les futurs parents